Acheter une maison ancienne : à quoi faire attention

Acheter une maison est un projet de vie pour la plupart du temps. Si vous faites partie de ces personnes qui aiment les maisons anciennes de par leur architecture, il y a sans doute une offre pour laquelle vous penchez favorablement.

Après avoir eu des informations nécessaires sur les dispositions légales de la propriété auprès des autorités, l’achat peut être tentant. Cependant, il ne faut pas se précipiter pour acquérir coûte que coûte votre coup de cœur, une inspection rigoureuse est nécessaire pour faire une bonne affaire.

L’inspection préalable pour se rassurer

L’inspection qu’il convient de faire si vous trouvez la maison de vos rêves vous permettra d’être rassuré pour votre investissement. Les maisons à l’ancienne sont construites suivant différentes normes qui sont aujourd’hui dépassées, et certaines d’entre elles se sont révélées être nuisibles à la santé.

Il faut prendre en compte également qu’une maison qui a traversé des décennies a des risques potentiels de présenter des défauts, qui pourraient vous empêcher de jouir de votre bien en toute tranquillité. De même il y a des défauts qui demandent une restauration de la maison, dans ce cas cette situation influence fortement le prix d’acquisition de la maison.

Il est donc primordial de faire appel à un professionnel, qui peut faire une inspection minutieuse préachat de la propriété que vous voulez acquérir. Le diagnostic que vous allez faire va vous permettre d’avoir, tous les documents officiels qui témoignent de l’état général de la maison avant l’acte d’achat, avec une assurance certaine de ne pas vous tromper.

Les différents points à inspecter

Le bâtiment doit être vérifié de fond en comble pour s’assurer de son état général. L’inspecteur ne peut vous garantir que tous les éléments et les systèmes de la maison vont être en parfait état, mais il a la possibilité de vérifier tout ce qui est accessible. C’est ainsi que les parties intérieures et extérieures du bâtiment vont être vérifiées minutieusement :

  • les murs de la maison doivent être inspectés de l’intérieur comme de l’extérieur pour vérifier les traces de fissures qui peuvent ne pas être visibles d’un seul coup d’œil ;
  • les toits sont à vérifier pour connaître l’état exact de la charpente qui se reflète sur la qualité des poutres et des chevrons et de la présence des parasites comme les termites. C’est la seule manière de s’assurer que la charpente de la maison est résistante.
  • Le plancher et le plafond dans toutes les pièces de la maison ;
  • La plomberie à travers la tuyauterie et la robinetterie ;
  • Le système électrique, de ventilation et de chauffage.

La vérification de ces différents points est d’une importance capitale avant de décider de l’acte d’achat auprès du propriétaire ou de l’agence immobilière.

Une fois cette phase terminée, d’autres inspections sont à faire pour détecter le plomb et l’amiante qui sont présents dans la grande majorité des maisons anciennes.

Ces deux éléments constituent des risques pour la santé des habitants et de l’environnement, et des mesures strictes doivent être prises s’ils sont retrouvés.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.