Comment faire une offre immobilière ?

Lorsque vous comptez acheter un bien immobilier, que ce soit un appartement ou une maison, il arrive un temps où il faudra discuter du prix d’achat du bien.

Dans la plupart des cas, le propriétaire-bailleur vous fait une offre de vente, mais ce n’est pas pour autant que vous devriez l’accepter, sauf si vous jugez que c’est une opportunité à ne pas rater.

offre-immobiliere

Dans le cas contraire, vous aurez à proposer une offre immobilière à votre tour. Quel serait son montant ? Comment la fixer ? Que faut-il prendre en considération ? Vous trouverez ci-après tout ce qu’il faudra savoir sur les offres immobilières.

Comment peut-on définir une offre d’achat ?

Une offre d’achat est une sorte de proposition de prix sur le bien en vente. Si elle est acceptée par le vendeur, l’offre devient un engagement qui vous relie avec le vendeur en achetant le bien en question au tarif défini.

Si elle était exprimée oralement, celle-ci n’a aucune valeur juridique. Elle ne vous engage en rien ainsi que le vendeur, sauf si vous décidez de signer un compromis de vente.

Par contre, si cette offre d’achat est écrite et signée par vous et que le vendeur y cède, elle devient une promesse d’achat à respecter selon des règles bien établies.

Que doit contenir une offre d’achat ?

L’offre d’achat écrite qui devient promesse d’achat n’est pas à prendre à la légère. Elle mérite tout aussi bien votre attention comme n’importe quel document. D’ailleurs, il faut s’assurer que certaines informations y figurent clairement.

En effet, il faut s’assurer de bien marquer la durée de validité de l’offre. Plus elle est indiquée de courte durée, plus le vendeur se pressera à vous répondre.

Puisque votre droit de rétractation vous sera suspendu, vous pouvez remédier à cela en appliquant des conditions d’annulation de contrat. Par exemple, si vous n’arrivez pas à réunir la somme demandée ou encore si vous trouvez des défauts dans le bien.

Pour ce faire, il faut bien déterminer au préalable tout ce qui pourra nuire à votre achat et vous permettra de l’annuler à tout moment.

Comme tout autre contrat, le prix d’achat proposé doit figurer en clair avec une description détaillée du bien en question.

Les conditions du vendeur, les possibilités de rétractation, l’annulation de l’offre dépassant un certain délai et d’autres encore doivent également paraître sur l’offre.

Que dire de la rétractation après une offre d’achat ?

Lorsque vous optez pour une offre d’achat écrite, vous vous engagez auprès du vendeur à s’approprier le bien, vous perdez ainsi votre droit de rétractation. Par contre, quelques conditions seulement vous permettent de reprendre ce droit.

D’ailleurs, lorsque vous faites une offre limitée dans le temps et que le vendeur n’exprime pas son accord, alors l’offre n’est plus valable dépassant le délai octroyé.

Si votre offre ne contient pas de date de validité, vous pouvez annuler l’offre si le vendeur n’a pas encore validé votre proposition. Si le vendeur vous écrit une contre-proposition, votre offre n’est plus valable dans ce cas aussi.

Pour éviter de se faire arnaquer ou tomber dans des pièges, il est vivement recommandé d’opter pour des clauses suspensives qui permettront d’annuler la vente en cas de désagrément.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.