Le prix d’un diagnostic immobilier lors d’une vente

Pour la plupart des pays industrialisés, une maison mise en vente ou mis en location devrait être en bon état. Pour constater cet état du bien, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic immobilier.

Certains propriétaires qui veulent mettre son immeuble sur le marché ne connaissent pas l’existence de ce système. Pour permettre une rapide conclusion du contrat, chaque propriétaire doit savoir le comment et le pourquoi de cette étape.

Les diagnostics à effectuer avant toute vente

Un diagnostic immobilier est une étape à franchir pour pouvoir vendre une maison ou un appartement au prix souhaité. Lors de la promesse de vente, il est impératif de fournir le dossier de diagnostic technique ou DDT. Dans ce dossier, il faudrait inclure :

  • Le diagnostic loi Carrez : un métrage exact de la superficie d’une habitation en copropriété. La vente d’une maison appartenant à une seule personne ne passe pas par ce diagnostic.
  • Le diagnostic amiante : réaliser pour constater l’absence d’amiante qui est un matériau toxique et nocif pour la santé humaine. Ceci est valable pour les logements ayant été construits avant le 1er juillet 1997.
  • Le diagnostic plomb : effectuer pour les logements construits avant 1er janvier 1949. Au même titre que l’amiante, le plomb contient des éléments toxiques et dangereux pour la santé humaine et animale.
  • Le diagnostic de performance énergétique ou DPE : une analyse de la capacité en énergie du logement.
  • Le diagnostic termites : une étape qui devrait être effectuée par tout vendeur ayant une propriété en zone déclarée sujette à des termites. Ceci n’est valide que durant six mois et au-delà, il est nécessaire de le renouveler.
  • Le diagnostic d’état des risques naturels, miniers et technologiques ou ERNMT : une analyse en vue de prendre les mesures adéquates en cas de risques naturels ou technologiques. Elle permet de constater les risques éventuels du lieu qui est valide pour six mois.
  • Le diagnostic gaz : effectuer pour une habitation possédant une installation depuis plus de 15 ans, valable pendant 3 ans.
  • Le diagnostic électrique : pareil à celui du gaz, il est effectué pour une habitation de plus de 15 ans et valide pour une durée 3 ans.
  • Le diagnostic assainissement non collectif : c’est une obligation depuis janvier 2011. Pour ceux qui ne possèdent pas des raccordements aux égouts, c’est un constat sur les normes de l’évacuation des eaux usées

Faire évaluer le bien par un professionnel

Pour éviter tout litige et pour conclure convenablement un contrat de vente ou de location, le diagnostic immobilier doit être effectué dans les normes. Une étape qui doit être faite par un professionnel et en une seule fois afin d’éviter le gonflement du prix. Toutefois, une comparaison des diagnostiqueurs professionnels est requise.

Le prix du service d’un diagnostic immobilier peuvent varier selon :

  • La formation des techniciens qui peut aller jusqu’à 1 mois par an. Aussi, il leur faut des matériels uniques contenant des sources radioactives qui peuvent être exorbitants.
  • Le déplacement du technicien jusqu’à l’endroit prévu.
  • La durée du diagnostic et de la rédaction du rapport.
  • La surface du bien immobilier en question pour une maison ou le nombre de pièces pour un appartement.

Bref, le diagnostic immobilier n’est pas facile et donc quelque peu coûteux, mais indispensable pour pouvoir vendre dans les règles.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.