Protéger votre logement avec l’assurance habitation

Personne n’est à l’abri des sinistres qui peuvent se produire dans la maison, qu’ils soient de grandes ou de petites amplitudes. C’est dans ces situations-là qu’intervient le contrat d’assurance habitation, ce dernier a pour rôle de protéger la valeur de votre logement et de vos biens. Toutefois, il convient de savoir que ce contrat ne peut jamais englober l’intégralité de votre patrimoine.

protection logement

Principes de l’assurance habitation

L’assurance habitation vous offre la garantie sous contrat annuel, de veiller à la protection de votre domicile, ainsi que de son contenu. Celle-ci procédera au remboursement total ou partiel de la valeur du bien, dans le cas où ce dernier présente des dégâts ou fait l’objet de dégradations.

Votre assureur jouera ainsi un rôle important pour ce qui est de la prise en charge de votre propriété et aussi bien de votre responsabilité que celle de votre entourage familial, dans certains cas, vos animaux domestiques par la même occasion, si ces derniers sont à l’origine de dommages mineurs occasionnés à votre voisin par exemple.

Attention : Si l’assuré procède lui-même à des actes de dégradation et ce, de manière délibérée, la compagnie d’assurance se verra dans l’obligation d’avertir les autorités concernées et aucune procédure indemnisation n’aura, donc, lieu.

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Tous les locataires sont tenus de souscrire à une assurance habitation et ce, peu importe la nature du logement qu’occupent ces derniers. Le propriétaire est, de cette manière, débarrassé de toute responsabilité, dans le cas où un événement indésirable venait à se produire au sein du logement, qu’il met à la disposition du locataire.

A l’exception des locataires de logements meublés ou de fonction, ces derniers, au même titre que les propriétaires, sont libres de toute obligation de recourir à une assurance de ce genre. Si la loi n’oblige pas ces individus à conclure une assurance habitation, ces derniers devront, entièrement, assumer leur choix de ne pas assurer leur patrimoine, dans l’éventualité où un sinistre venait à se produire.

Attention : Comme mentionné sur le site http://www.les-masure.fr/assurance-habitation, la loi n’oblige pas toujours à souscrire à une assurance habitation, néanmoins, elle prévoit un minimum de risques qu’il est considéré nécessaire de couvrir, lorsqu’un contrat est tout de même souscrit. Le cambriolage ne fait, malheureusement, pas partie de ces obligations. Autrement dit, votre assureur n’est, donc, absolument pas tenu de vous assurer contre le vol, prenez bien soin de l’informer de votre désir d’inclure ce détail dans votre contrat avant de le conclure.

Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance habitation ?

Une indemnisation est prévue par le contrat d’assurance dans le cas où une partie du patrimoine assuré, ou l’intégralité de celui-ci, venait à subir des dommages, suite à la survenue de l’un des événements suivants :

  • Incendie et explosion
  • Vol, cambriolage ou vandalisme
  • Inondation et dégâts des eaux
  • Bris de glace
  • Tempêtes
  • Catastrophes naturelles
  • Responsabilité civile.

Si vous souhaitez assurer la totalité de votre patrimoine, les garanties de base ne vous suffiront probablement pas. Prenez le temps de discuter avec votre assureur de l’éventualité de recourir à des garanties complémentaires, pour ainsi protéger un maximum de biens. Par exemple, les bijoux, les joyaux et les œuvres d’art ne figurent, généralement, pas dans les contrats ordinaires.

N’oubliez pas que votre assureur est un professionnel et il pourra toujours vous recommander des garanties adaptés à vos besoins. Il ne faut pas chercher qu’une protection peu onéreuse car il est indispensable d’être bien couvert pour être correctement indemnisé.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.