Les différents types de toits, de toitures, de couvertures de toits et de matériaux.

Les toits se présentent sous de nombreuses formes, tailles et chaque type a ses propres variations. Cet aperçu vous fournira une liste des types de toits les plus populaires, ainsi que des informations sur leurs avantages.

Le toit en pente est le plus populaire, suivi du toit plat et du toit arrondi. Il existe de nombreuses options de matériaux pour chaque forme de toit, notamment le métal, la tuile, le béton et le végétal. Il est préférable d’engager un artisan expérimenté pour l’installation de votre toit, et de préférence certifié RGE.

 

 

SOMMAIRE :

Toitures en pente

Toit à une pente
Toit à pignon
Toit à quatre pans
Toit à la Mansart ou toit à 2 pans avec brisures
Toit plat
Toit arrondi

 

Couverture de toiture

Toiture en métal
Toiture en bardeaux
Toiture en tuile
Toiture en ardoise
Toiture végétale
Toiture en chaume
Toiture en bois
Toiture en Zinc

 

 Comment entretenir une toiture ?

Étape 1 : L’Analyse de la toiture
Étape 2 : Nettoyage du toit

Selon les matériaux
Enlever la mousse du toit
Nettoyer les gouttières de toit

Étape 3 : Finition et protection du toit

 

 

 

 

 

Toits en pente

Il existe de nombreux types de toits en pente.

Toit à une pente :

La toiture à une pente, également connue sous le nom de toit en appentis, est la forme la plus basique de toiture. Cette toiture est constituée d’une seule surface dont la pente est supérieure à 15 degrés. Il est important de calculer précisément la pente afin d’assurer l’isolation et l’évacuation des eaux de pluie. L’angle auquel la pente est mesurée déterminera le type de revêtement (tuile, ardoise ou tôles ondulées) utilisé, même si cette toiture est généralement recouverte d’ardoise. Ce toit est utilisé dans les zones montagneuses pour éviter l’accumulation de neige. Il est plus facile à enlever et protège la structure contre les dommages causés par le poids.

Les avantages de cette toiture sont qu’un seul côté a une gouttière et que l’autre côté peut être utilisé comme fenêtre. Beaucoup d’espace est disponible sous le toit.

 

Le toit à pignon : Le plus traditionnel

Les toits à pignon sont les plus courants car ils peuvent être utilisés dans de nombreux styles d’architecture. Un toit à deux pans est, dans sa forme la plus élémentaire, deux côtés qui forment un V renversé. Son angle d’inclinaison est de 15 degrés minimum. Ce toit nécessite deux gouttières en zinc aux extrémités et offrent de nombreux avantages. En effet, cette forme de toiture est résistante au vent et permet l’évacuation de la pluie. Un toit plus droit permet d’augmenter l’espace habitable sous le toit.

Les toits à pignon ou toitures à deux pans sont généralement recouverts de tuiles traditionnelles. Ces tuiles peuvent être en terre cuite ou en béton, ainsi qu’en ardoise (tuile plate).

Le toit à deux versants est le plus populaire et le plus simple, cependant, on peut lui reprocher de manquer d’originalité.

 

Le toit à 4 pans ou toit en croupe

Il comporte quatre pentes égales qui se rejoignent à son faîte. Le toit en croupe est une version modifiée de la toiture à pignon. Il possède deux côtés trapézoïdaux qui courent sur sa longueur et deux extrémités triangulaires. On trouve ce type traditionnel de toiture sur les bâtiments et les fermes plus anciens, mais aussi sur les maisons bourgeoises en raison de son élégance et de son originalité.

Ce toit est de bonne résistance aux rafales de vent grâce à sa conception aérodynamique. Cette toiture protège les façades latérales de la pluie. Aux deux extrémités du toit, on trouve des croupes (débords de toit à coupe triangulaire).

Forme de toit

Le toit à la Mansart

Chaque versant est constitué de deux pentes d’inclinaisons différentes dont les extrémités sont inclinées vers le bas. Cette toiture permet d’évacuer les eaux de pluie et de protéger la maçonnerie. L’espace dans les combles est maximisée.

François Mansart est l’architecte français qui a donné son nom au toit mansardé qui existe dans de nombreuses variantes de forme.

 

Le toit plat

Le plus simple et offre de nombreux avantages. Les toits plats ont une seule pente horizontale. Un toit plat présente souvent un léger angle d’inclinaison, qui permet à l’eau de s’écouler correctement. Il est appelé toit monopente seulement s’il dépasse 15 degrés. Les toits plats ont une apparence élégante et moderne. Les toits plats sont faciles à installer et ne souffrent pas des dommages causés par le vent. Vous pouvez également installer facilement des panneaux solaires et un chauffe-eau solaire.

Différentes options pour le revêtement du toit.

Les toits plats sont souvent recouverts d’EPDM (pneu synthétique) ou de bitume (toiture). Ces matériaux sont solides, flexibles et durent longtemps. Ils sont faciles à entretenir et rentables.
Vous pouvez également recouvrir les toits plats de PVC (polychlorure de vinyle). Le PVC peut être de n’importe quelle couleur, mais il est plus courant d’utiliser du PVC gris pour éviter la décoloration. Un toit vert est une autre option pour votre toit plat.

Options d’isolation pour les toits plats.

L’isolation extérieure est la meilleure méthode pour isoler un toit plat. Elle est également connue sous le nom de « toiture chaude ». L’isolation thermique est ensuite recouverte d’une couverture de toit. La toiture froide est un toit plat qui sépare l’isolation thermique du support d’étanchéité. Pour ce faire, elle est ventilée avec de l’air extérieur. Le risque de fissures ou d’autres problèmes avec un toit froid est plus élevé, il n’est donc pas recommandé si vous construisez une nouvelle toiture.
Le toit inversé est le dernier. L’isolation est ajoutée au toit. Ce type de toiture peut être utilisé pour rénover des toits existants et non pour une nouvelle construction.

Le toit plat est, comme son nom l’indique, sans pente. Cela permet de créer une terrasse ou un espace vert. Composé d’une seule pente, il ne constitue pas une structure mais un support.

Le toit plat est composé de :
  • D’un revêtement d’étanchéité.
  • D’un écran protégeant l’isolant de l’humidité (pare-vapeur).
  • D’un isolant thermique
  • Une membrane qui recouvre l’isolant. C’est un toit chaud lorsque la membrane est prise en sandwich entre la membrane et le pare-vapeur.
  • Des ouvertures qui laissent entrer la lumière et ventilent

L’isolation naturelle est encore renforcée par un toit vert. Bien que cette toiture soit d’apparence moderne, elle nécessite une gestion attentive du ruissellement des eaux de pluie pour éviter les infiltrations.

 

Le toit arrondi

Ce toit n’est pas encore très courant, mais il se démocratise. Il présente un design unique et des formes douces qui optimisent les combles. Il est également plus efficace en matière d’isolation. Vous pouvez réaliser votre toiture en zinc, en tuiles ou en bois. Elle s’adapte à toutes les formes arrondies. Le zinc et la tôle sont les matériaux les plus populaires.

Il existe de nombreuses formes avec le toit arrondi, mais les plus populaires sont :

  • – Le dôme
  • – La courbure simple
  • – La double courbure
  • – La tourelle

Les personnes qui veulent montrer leur créativité vont adorer le toit arrondi. Ce toit est très populaire parmi les écologistes. Il permet de recueillir facilement l’eau de pluie grâce à l’installation de gouttières autour du toit et de descentes d’eau.

 

Les différents types de couverture de toiture : avantages et inconvénients.

Si le toit protège l’intérieur de la maison des intempéries, il définit également son style architectural par ses fonctions et caractéristiques de base. La fonction première d’un toit est de protéger les bâtiments contre tous les types d’intempéries, ainsi que des fonctions économiques et esthétiques.
Le toit protège votre maison de toutes les conditions météorologiques. Il détermine également l’apparence de la maison. Découvrez les différents types de toitures disponibles et les matériaux les mieux adaptés à chaque forme. Des réglementations peuvent intervenir dans le choix des formes et des matériaux, renseignez vous auprès de votre notaire.

 

Toiture en métal

Parce qu’il est solide et étanche, ce matériau est extrêmement populaire. Il existe de nombreuses options, notamment les toits en zinc et les toitures en acier. Tout dépend des préférences et de la réglementation.
Les toitures métalliques peuvent durer jusqu’à 30 ans si elles sont correctement installées et entretenues. Les bardeaux métalliques durent plus longtemps que les autres matériaux, sont plus légers et plus résistants aux intempéries que les autres matériaux.

Le métal peut être utilisé sur les toits à faible pente comme sur les toits à forte pente. Il convient également à tout type d’architecture.

 

Toiture en bardeaux

Le bardeau peut être décrit comme un matériau qui ressemble à l’ardoise. Il est fabriqué à partir de fibre de verre et enduit de bitume. La surface en fibre de verre est enduite sur les deux faces. Un matériau de finition en granulés noirs ou colorés apporte la touche finale.
En raison de sa facilité d’utilisation et de son faible coût, ce type de toiture est très populaire. Il peut être utilisé sur toutes les pentes et est résistant au feu.
Il n’est pas facile à réparer et peut être endommagé facilement en cas de conditions météorologiques sévères. Il peut durer 25 ans.

 

Toiture en tuile

Toit en Tuiles

Les tuiles sont toujours populaires en France comme couverture de toit. Il existe de nombreux styles et couleurs disponibles pour les tuiles. Elles peuvent être constituées en acier, en aluminium

, en métal, en terre cuite ou en béton. Certaines tuiles peuvent être plates tandis que d’autres peuvent être semi-circulaires ou à emboîtement. Elles sont à la fois solides et belles.
Les carreaux sont ignifuges, durables et faciles à entretenir. Elles ont également une espérance de vie de 30 ans. Le seul problème est que les tuiles peuvent être très lourdes et que vous devrez donc ajouter une charpente.
La pente du toit et l’apparence souhaitée détermineront la forme à choisir. La tuile est le meilleur choix pour une couverture à moindre coût.

 

Toiture en ardoise

Les ardoises sont utilisées pour les toitures depuis les temps anciens. L’ardoise est un matériau porteur et résistant aux intempéries. L’ardoise a une espérance de vie de plus de 100 ans. Elle est belle et résiste à la mousse, mais peut rouiller. Sa couleur va du noir au noir bleuté. Un toit en ardoise est à la fois recyclable et thermiquement efficace. Il existe deux options pour l’ardoise : l’ardoise naturelle ou l’ardoise artificielle en fibrociment, moins coûteuse que les tuiles. Les ardoises naturelles peuvent être plus chères, mais elles sont durables et résistent mieux à la mousse.
Il est important de rappeler que l’ardoise est fragile et que l’on ne peut pas facilement marcher dessus.

 

Toiture végétale

Toit Vegetal

Les toitures végétales, également appelées toits verts, gagnent lentement en popularité. Ce système de toiture consiste en des plantations placées sur un toit en béton et un système de drainage. Il s’agit d’une manière écologique et esthétique de réguler l’eau de pluie et de la réutiliser. Bien que les toitures vertes soient écologiques, elles doivent être conçues et entretenues avec soin pour éviter d’endommager la membrane d’étanchéité. Le climat et la qualité de l’entretien peuvent avoir un impact important sur la durée de vie du toit.

Il possède d’excellentes propriétés d’isolation (phonique et thermique) et nécessite très peu d’entretien. Son installation est toutefois assez coûteuse.
Un toit vert peut être soit un toit vert avec une végétation minimale de sedum (extensif), soit un toit vert comportant un grand jardin avec des chemins et des terrasses (toit vert intensif).

Toiture en chaume

Ce type de toiture dure environ 35 ans. L’isolation du chaume est excellente, de sorte que l’isolation du toit n’est généralement pas nécessaire. Cette couverture de toit crée un bel aspect et peut être posée dans une structure ouverte ou fermée. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Toiture en bois

Très populaire en raison de sa durabilité et de son aspect esthétique, cette couverture de toit en bois est un matériau est durable, écologique et léger. Les toits en bois peuvent durer jusqu’à 25 ans s’ils sont correctement entretenus et installés. Les toitures en bois ne sont résistantes au feu que jusqu’à la classe C, voire pas du tout.

 

Toiture en Zinc

Le zinc est le meilleur matériau pour les couvertures de toit aux formes inhabituelles. Le zinc est flexible, ce qui en fait un excellent choix pour les couvertures de toits courbes. Les toitures en zinc sont uniques et durables. Ce type de toiture peut également être recyclé. Autrefois, le zinc était principalement utilisé pour construire de vieux toits. Toutefois, il devient aujourd’hui de plus en plus à la mode.

 

 

Comment entretenir une toiture ?

Vous pouvez prolonger la durée de vie de tout type de toiture en l’inspectant au moins une fois par an. Vérifiez que les bardeaux ne présentent pas de fissures, de bords recourbés et de granules manquantes ou usées.
Si vous avez beaucoup de neige en hiver, il est préférable de faire appel à un expert pour déneiger votre toit. Cela empêchera l’eau de pénétrer dans la maison. Il est indispensable de veiller à ce que les gouttières soient dégagées de tout débris tout au long de l’année. Pour prolonger la durée de vie du toit il est recommandé d’effectuer un entretien et des réparations simples.

  • Étape 1 : L’Analyse de la toiture

    Le toit doit être examiné en détail. Le type de toiture détermine la méthode de nettoyage. Le type de toiture peut être définitivement endommagé si le produit de nettoyage n’est pas le bon ou si la pression est trop élevée. Pour garantir un bon résultat, il est judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée.

  • Étape 2 : Nettoyage du toit

Le type de toiture et le matériau de couverture détermineront la façon de nettoyer.

    • Selon les matériaux :

Panneaux de toiture ou tuiles : Il est important de nettoyer régulièrement votre toit, même si vous n’avez pas de mousse. La haute pression peut être utilisée pour nettoyer un toit de tuiles ou de panneaux. L’eau chaude suffit pour les salissures moyennes. Les salissures tenaces peuvent nécessiter un peu de détergent.

Toit en ardoise ou en chaume : Un toit en ardoise doit être traité avec soin. Pour éviter tout dommage, ce type de toit doit être nettoyé à basse pression. Un toit de chaume doit être traité avec soin et peut être nettoyé complètement sans eau.

    • Enlever la mousse du toit.

Toit recouvert de mousse

Un toit couvert de mousse n’est pas beau à voir. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est le risque de fuites causé par la mousse. Le toit peut devenir poreux à cause de la saleté, des algues et de la mousse. L’eau de pluie peut s’infiltrer dans la toiture, et si elle gèle, des fissures peuvent apparaître. C’est ainsi que l’eau peut s’infiltrer à l’intérieur de la maison.

Les infiltrations d’eau peuvent endommager l’isolation du toit et entraîner des pertes d’énergie. Après nettoyage le toit peut être recouvert d’un désinfectant pour le garder propre plus longtemps.

 

Il est possible de protéger davantage le toit en l’enduisant d’une couche de protection.

    • Nettoyer les gouttières de toit.

Les feuilles, la saleté et la mousse peuvent finir par bloquer l’écoulement de l’eau. Le poids d’une gouttière bouchée peut entraîner un relâchement des joints.
Enlever régulièrement les feuilles et tailler les arbres peut aider à prévenir l’obstruction d’une gouttière. Il est possible de prévenir le colmatage des gouttières en enlevant les feuilles du toit. La plupart des gouttières se trouvent à une certaine hauteur, ce qui rend le nettoyage du toit dangereux. Il est conseillé d’appeler un professionnel agréé qui dispose du matériel adéquat.

  • Étape 3 : Finition et protection du toit

Protégez votre toiture avec un revêtement protecteur. Il est recommandé d’appliquer un revêtement après le démoussage. Un revêtement permet de réparer les toitures poreuses, protège le toit des intempéries et empêche les algues et la mousse de s’y fixer.

Il est également possible d’avoir un revêtement coloré. Le toit aura immédiatement l’air neuf sans avoir besoin d’être remplacé. Attention ! Les toits doivent être propres avant l’application des revêtements. Ainsi le toit sera protégé plus longtemps et aura un bel aspect.

revêtement protecteur toit